Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Recommander

Recherche

Catégories

Commentaires

Présentation

W3C

  • Flux RSS des articles
Vendredi 23 mars 5 23 /03 /Mars 16:57

LES FLEURS DE BACH

Cette méthode, très proche de l’homéopathie, a été mise au point par le Docteur Edward Bach (1886-1936). Il récupérait des pétales de fleurs à la rosée du matin, puis les disposait dans un bol en verre ou en terre (posé à même le sol) contenant de l’eau pure et laissait le tout un temps au soleil. La préparation était ensuite filtrée et mélangée à de l’alcool blanc à hauteur de 50% de chaque. Cette préparation est appelée élixir mère. Ensuite, 3 à 4 gouttes de cet élixir mère sont placées dans un flacon en verre de 10 ml qui est complété avec du Brandy. Ce sont les flacons que nous trouvons aujourd’hui dans le commerce. Edouard Bach avait mis au point 38 élixirs floraux. Les élixirs floraux travaillent au niveau émotionnel en vue d’un lâcher-prise. Il est possible de les classer en 7 catégories : la peur, les incertitudes, le manque d’intérêt pour le présent, la solitude, l’hyper sensibilité aux influences et aux idées, l’abattement et le désespoir, le souci excessif d’autrui.Il existe 2 écoles en vue d’arriver au lâcher-prise des émotions. Les uns utilisent 1 voire 2 remèdes, les autres vont jusqu’à en mélanger 6 ou 7. Le travail sur la personne se fait par couche. Lorsque l’une ou  des émotions ont disparues, d’autres peuvent apparaître. On change alors de remède pour continuer à aller vers la cause du déséquilibre…Un peu comme si l’on épluchait un oignon. Certains thérapeutes utilisent l’interrogatoire pour donner un ou des remèdes, d’autres la kinésiologie ou la radiesthésie. Certains combinent plusieurs techniques. Pour un adulte, le travail du ou des remèdes peut durer jusqu’à environ 3 semaines. Il faut ensuite faire un pause pour faire le point. Les réactions sont plus rapides chez les enfants et parfois seulement de 24 heures pour les bébés. Les animaux sont également très sensibles aux fleurs de Bach. Le traitement classique consiste à mettre 2 à 3 gouttes sous la langue de manière répétée tout au long  de la journée (8 ou 9 fois si vous le désirez) : c’est la fréquence qui compte, pas la quantité! Certains diluent les fleurs de Bach, mais attention : s’il y a erreur sur le remède, cela peut faire ressortir des émotions qui ne posait pas problème à la personne. Utilisé pur, les élixirs floraux, même en cas d’erreur sur le remède, ne font  généralement pas remonter d’émotions non problématiques. L’un des principaux élixir utilisé en dilution est « Star of Bethlehem » ou encore « la Dame d’Onze Heure ». Il est utilisé en cas de détresse, de choc psychologique ou physique. Là encore, la dilution a ses règles. On utilise un flacon neuf de 30 ml que l’on remplit d’eau avec quelques gouttes de citron ou d’alcool pour éviter la floculation et en suite on rajoute le remède. Si l’on souhaite travailler sur le premier tiers de la vie de la personne on rajoute 3 gouttes de « Star of Bethlehem », 6 gouttes pour le deuxième tiers et 9 gouttes pour le troisième tiers. Aujourd’hui, de très nombreux laboratoires  se disputent cette technique avec des procédés de fabrication différents, des dilutions différentes. Certains couplent aussi les fleurs de Bach avec le silicium organique et les huiles essentielles. Les autres choses essentielles à savoir sur les fleurs de Bach sont les suivantes :

-il ne faut pas les exposer aux ondes (scanners, portables,…) et refuser que votre boutique de diététique ou votre pharmacien les passe au lecteur de code barre.

-il ne faut pas les prendre avec les huiles essentielles (sauf recherche de pointe particulière) ni avec l’homéopathie et ne pas stocker à proximité de ces 2 types de remèdes. N’oublions pas que nous travaillons au niveau énergétique.

En cas d’incertitude sur l’émotion qui prédomine, il existe un remède composé de 5 élixirs : c’est le remède d’urgence ou Rescue. On met alors quelques gouttes sous la langue de manière assez répétitive dans un laps de temps court jusqu’à ce que l’émotion disparaisse. Dernier point à noter : en thérapie, il peut être intéressant de coupler ou de travailler en parallèle avec les fleurs de Bach et les techniques du deuil tibétain lors d’un processus de deuil.

Christian Bauer.

Ingénieur, naturopathe, thérapeute

cbauer1@free.fr

http://la-marjolaine.skyblog.com

Par Christian Bauer - Publié dans : Santé
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus